Manipulations / Insultes

Plan de la page

1) Insultes : Cas isolés, Cas répétés
2) Harcèlement moral
3) Isolement social et psychologique
4) Mensonges
5) Garde parentale et Séparation
6) Résumé


Attention : les situations de manipulations et de harcèlements sont très compliquées à décrire de façon exhaustive sur un site internet. Un cerveau malade ne manque jamais d’imagination pour détruire psychologiquement une autre personne. Cette page est donc incomplète. Toutefois, vous y trouverez les grandes lignes qui constituent la manipulation et le harcèlement moral.



1) INSULTES



Tout le monde sait ce qu’est une insulte, mais nous allons tout de même donner quelques exemples.

« Connard, enculé, fils de pute, sale chien etc » sont des cas élémentaires.
Toutefois, certaines sont un peu plus cachées.
Ainsi, « ta gueule, ferme-la, tais-toi » sont également des insultes. Elles peuvent être dites calmement, comme si de rien n’était et pourtant il s’agit d’insultes.

Dans tous les cas il s’agit de faire mal à la personne avec des mots, de blesser.

Les insultes peuvent apparaître sous le coup de la colère ou dans le calme lorsque vous avez à faire à une personne perverse.

Les insultes ne sont jamais anodines. Elles témoignent d’un manque de respect pour votre personne et d’une volonté de domination sur vous.
Ne vous y trompez pas : un couple ne peut pas fonctionner lorsqu’il y a des insultes. Elles sont la première porte d’entrée avant les violences physiques.

Néanmoins, il est possible de distinguer deux cas : les insultes rares et isolées et les insultes répétées.

Comme pour la baffe, si une insulte intervient rarement dans votre couple, vous pouvez passer outre. Cependant, parlez-en avec votre petite amie une fois que la colère est passée.
Pratiquez la communication non violente (cf rubrique « S’en sortir »).
Il est impératif qu’une insulte rare et isolée demeure rare et isolée.

Si les insultes sont régulières, qu’elles interviennent à toutes les disputes ou à presque toutes les disputes, celles-ci sont intolérables. Un couple ne peut fonctionner de façon saine avec des insultes régulières.
Lorsqu’un tel mécanisme est enclenché dans votre vie de couple, proposez à votre partenaire de suivre une psychothérapie, ensemble ou séparément, tout en apprenant la communication non violente.
Si elle refuse de suivre une psychothérapie et d’apprendre la communication non violente, alors quittez-la : cela ne sert à rien de rester avec une personne qui ne vous respecte pas et qui est en train de construire une relation toxique.


2) HARCÈLEMENT MORAL


Attention : Quelqu’un qui est en train de vivre une situation de harcèlement moral au sein de son couple comprend très rarement ce qui lui arrive tant qu’il est avec la personne qu’il aime.
Si vous connaissez une personne qui est dans une situation de harcèlement moral dans son couple, s’il-vous-plaît, faites-lui lire cet article ! S’il comprend ce qui lui arrive, vous le sauverez de plusieurs années de dépressions !


Le harcèlement moral, ce sont des insultes ouvertes comme décrit précédemment (« ta gueule, connard » etc) avec d’autres insultes qui sont plus cachées.

Les insultes sont souvent dites calmement et même souvent avec le sourire. Lorsque vous êtes en couple avec une personne perverse qui pratique le harcèlement moral, le risque est que vous vous ne rendiez pas compte de ces phrases méchantes dites régulièrement comme s’il s’agissait d’une liste de course.

Alors pour éclaircir un peu ce qu’est le harcèlement moral dans la vie de couple, voici des exemples concrets.

Si votre partenaire ne vous fait jamais de compliments, c’est du harcèlement moral : dans une relation de couple, l’objectif est de se donner de l’amour. Les compliments et les mots doux sont essentiels pour une relation de couple épanouie et intelligente pour les deux partenaires.

Néanmoins, le harcèlement moral peut aller encore plus loin. Par exemple, si vous demandez à votre compagne ce qu’elle trouve de bien en vous et que celle-ci vous répond qu’elle ne sait pas ou qu’elle doit réfléchir. Bien-sûr que vous avez des qualités ! Il n’est nullement besoin d’être Einstein pour répondre ne serait-ce que des compliments élémentaires !
Une personne qui agit de la sorte est tout simplement une personne perverse qui créée une relation visant l’anéantissement de votre égo afin de vous dominer complètement.

Un autre exemple : si votre partenaire parle toujours d’un homme qui est « super beau, super intelligent » etc tout en ne vous faisant pas de compliment, c’est du harcèlement moral. Cela rentre dans le même jeu pervers. Elle vous compare avec un faux idéal qui vous est impossible à atteindre puisque vous n’êtes tout simplement pas cette personne.
En retour, votre confiance en vous va s’effondrer, avec en plus le risque de développer un sentiment de jalousie qui vous rongera de l’intérieur.

Encore un autre exemple : vous avez une activité artistique, sportive, un hobby, une passion mais quoi que vous fassiez, ce n’est jamais bien. Par exemple, vous écrivez un poème mais votre partenaire vous répond systématiquement que c’est nul ou qu’il n’a pas d’intérêt. Que vous ayez fait une œuvre d’art grandiose ou non, une activité artistique permet de s’épanouir et de transmettre ses sentiments intimes. Que la personne que vous aimez vous dise systématiquement que ce n’est pas bien est totalement irrespectueux et rentre complètement dans le processus de harcèlement moral et de manipulation.
Il en va de même si vous devez faire quelque chose pour votre travail mais que c’est systématiquement nul.
Il en va encore de même si vous faites une activité sportive mais que les autres sont toujours meilleurs que vous etc…

Vous l’avez compris, le harcèlement moral fonctionne par le dénigrement de tout ce qui vous constitue.

Le but d’une personne qui vous harcèle moralement est de vous détruire. La personne veut vous voir souffrir et rien d’autre. Elle veut que vous vous sentiez une merde. Allez-vous rester avec une personne qui agit de la sorte avec vous ? NON !

Le problème des personnes qui sont victimes de harcèlement moral au sein d’un couple, c’est que malheureusement leur égo est trop attaqué pour se rendre compte du processus de destruction qui est enclenché.
Vous ne comprenez plus rien : votre cerveau est tellement habitué à entendre des insultes dites calmement (et souvent même avec le sourire) que vous ne vous rendez pas compte qu’il s’agit d’un comportement irrespectueux.
Mais doucement, au fil des semaines, vous vous sentez de plus en plus stupide, de plus en plus incapable.
En retour, le risque est que vous soyez de plus en plus à être amoureux de la personne qui vous harcèle : elle qui a si peu de défauts, tandis que vous, vous en avez tellement.

Vous l’avez compris : au fur et à mesure que votre confiance en vous s’effondre, vous deviendrez de plus en plus dépendant de la personne avec qui vous êtes en couple.

Les personnes perverses sont folles et ne se remettront jamais en question ! Fuyez-la immédiatement ! Le seul résultat d’une relation où il y a harcèlement moral est l’anéantissement complète de votre estime de soi avec toutes les conséquences futures que cela implique : échecs dans les études, dans le travail et même dans vos relations de couple futurs si vous n’arrivez pas à guérir. Alors comme pour les violences conjugales et les viols : fuyez les gens qui agissent comme ça !

3) ISOLEMENT SOCIAL ET PSYCHOLOGIQUE




Il existe des manipulatrices qui cherchent à isoler la personne de ses amis et de sa famille.
Cela arrive lorsque vous êtes en couple avec une personne qui veut vous faire tellement de mal qu’elle a peur que vous puissiez vous échapper en discutant de ce qui vous arrive à d’autres personnes.

Un exemple de manipulation qui détruit votre réseau d’amis : « tu préfères voir tes amis que moi ?». Bien évidemment vous aimez la personne, vous préférez la voir plutôt que vos amis. Vos amis sont importants mais à titre individuel la personne aimée a plus de valeur.
Le risque c’est que vous cédiez à ce chantage en acceptant de ne pas voir vos amis pour voir la personne que vous aimez.
Au fil du temps, vos amis cesseront de vous contacter.

Un exemple de manipulation qui détruit vos liens avec votre famille : vous vous êtes disputé avec votre mère ou votre frère, en colère vous vous plaignez à votre petite amie.
Si la personne est perverse, elle profitera de cette situation pour dénigrer la personne avec qui vous vous êtes disputé. Elle cherchera systématiquement à renforcer l’aspect négatif et les défauts de vos proches afin que vous ne fassiez plus confiance à votre propre famille.
Faites très attention : ces remarques se font dans des moments où vous êtes fragilisés à cause d’une dispute avec un membre de votre famille. Les critiques faites par votre partenaire entreront d’autant plus efficacement dans votre cerveau que votre émotion vous empêchera d’analyser ce qui est train d’être dit sur votre famille.

Vous l’avez compris, une personne manipulatrice et perverse cherchera toujours à vous isoler psychologiquement et socialement.
Si vous voyez qu’il existe de la joie et du bonheur ailleurs, que ce soit avec des amis ou avec votre famille, vous vous lasserez rapidement de ces critiques pour ensuite la quitter.
Il lui est donc impératif que vous soyez le plus isolé possible afin de continuer son travail de destruction.


Si la personne avec qui vous êtes en couple vous empêche de voir vos amis ou votre famille et les dénigrent, malgré votre demande d’arrêter cela, alors vous êtes face à une personne malade.
Comme dans toutes les autres situations : fuyez-la !



4) MENSONGES


Que l’on soit bien clair : on ne peut pas faire confiance à une personne qui nous ment. C’est impossible.
Vous ne faites pas confiance aux menteurs dont vous n’êtes pas amoureux, alors pourquoi toujours tenter de faire confiance à une personne qui vous ment ? Parce que vous êtes amoureux ! Et que vous préférez croire que cela changera.
Si vous êtes face à une personne manipulatrice, elle arrivera même à vous faire croire que c’est de votre faute si elle ment.

Ne vous y trompez pas : une personne qui ment est une personne qui vous manipule et en qui vous ne pouvez pas avoir confiance.

Au début, lorsque vous repérez des mensonges, parlez avec la personne sur le ton de la communication non violente.
Si malgré vos discussions à ce sujet la personne continue à vous mentir, quittez-la.

Il est impossible de construire une relation saine avec de la suspicion et une absence de confiance.

Donc si la personne continue à vous mentir : partez ! Vous n’avez pas à donner votre cœur à une personne qui vous ment. Il existe d’autres femmes ou d’hommes sur terre qui méritent davantage votre amour.

5) GARDE PARENTALE ET SEPARATION



Attention : il s’agit de cas rares ! Le but de nos propos n’est absolument pas de dire que les femmes qui sont battues par leur conjoint inventent le cauchemar dans lequel elles vivent.
Il s’agit ici d’exposer des cas de manipulations qui arrivent malheureusement aux dépens d’hommes non violents.

Si durant votre séparation, votre conjointe invente que vous êtes une personne violente afin d’obtenir des dommages et intérêts, vous devez vous protéger car la justice a tendance (et bien souvent à juste titre) à croire la femme que l’homme.

Il en va de même pour l’obtention de la garde parentale : des femmes vont jusqu’à se frapper elles-mêmes pour faire croire aux juges que vous êtes une personne violente. Le risque pour vous est de perdre la garde de votre enfant.

Si vous êtes dans une telle situation, nous vous conseillons plusieurs choses :
1) Allez à la police  pour demander ce que vous pouvez faire pour rétablir la vérité.

2) Quittez le domicile conjugal pour vous installer chez un ami : si votre femme continue à aller à la police pour montrer des bleus et que vous pouvez prouver que vous n’étiez pas présent, son stratagème s’effondrera.

3) Installez une caméra cachée si votre femme se frappe devant vous afin de présenter des vidéos de ses actes aux juges et à la police.


6) RÉSUMÉ


Une personne manipulatrice ne changera jamais, oubliez immédiatement cet espoir.

Insultes isolées : discuter calmement avec votre conjointe pour que cela ne se reproduise pas ou alors toujours très rarement.

Insultes répétées : quittez la personne.

Harcèlement moral : quittez la personne immédiatement. Même si vous l’aimez et que cela vous crève le cœur. Vous ne mourrez jamais d’une séparation. Par contre, une destruction de votre amour de soi peut vous mener au suicide.

Isolement social et psychologique : 1) Demander à la personne de vous laisser voir vos amis / famille et de ne pas les critiquer. 2) Si cela ne change pas, quittez-la.

Mensonges : 1) Discuter avec la personne. 2) Si les mensonges continuent, quittez la personne.

Garde parentale et Séparation : 1) Demander conseil à la police 2) Déménager pour prouver que vous n’étiez pas présent lorsque la personne s’est infligée ses blessures 3) Installer une caméra cachée si la personne se frappe devant vous.